Humus numericus

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

R, Spip et autres

Des chiffres à vous faire devenir végétarien

Un chiffre cité en introduction d'un article du Monde diplomatique de ce mois a failli me faire tomber de mon siège de métro cet après-midi : il indiquait que le nombre d'animaux abattus chaque année aux Etats-Unis pour l'alimentation s'élève à... huit milliards !

Du coup, je suis allé faire un tour sur le site du ministère de l'agriculture pour voir ce que ça donne en France. En 2005, on a les résultats suivants :

  • Gros bovins : 3 521 000
  • Veaux : 1 747 000
  • Porcins : 25 116 000
  • Ovins: 5 306 000
  • Caprins : 895 000
  • Equidés : 21 700
  • Volailles : environ 916 millions (2004)

Je n'ai pas pu retrouver le chiffre concernant les lapins, mais celui-ci s'élevant à environ 43 millions en 1992, on aboutit à un bon milliard d'animaux par an. Ce qui est cohérent avec les chiffres antérieurs de 1992. Pour info, le nombre d'oeufs de poule de consommation produit en 2005 est de 11,5 milliards (soit pas loin de 200 par habitant).

Toujours pour info, le nombre d'animaux abattus en Belgique en 2005 est de 280 millions.

Et tout ça nous donne le chiffre total de 50 milliards pour le monde entier en 2003.

C'est là qu'on se rend compte que parler en nombre d'animaux n'est pas la même chose que de parler en tonnes de viandes. Dans le premier cas, il s'agit d'êtres vivants, dans le deuxième cas de marchandise. Et si on rapporte ces chiffres à des durées plus courtes, on imagine les cadences dans les abattoirs industriels : 16 000 animaux abattus par minute aux Etats-Unis, 31 animaux tués par seconde rien qu'en France.

La consommation de viande est évidemment très inégalement répartie dans le monde. En moyenne mondiale 36,4 kilos par personne en 1997-1999, cette valeur passe de 5,3 kilos en asie du sud à 88 kilos dans les pays industrialisés. Et cette quantité devrait continuer à augmenter, passant en moyenne à 45,3 kilos dans le monde, et à plus de 100 kilos par habitant pour les pays les plus riches (chiffres tirés d'un rapport de l'OMS, page 21).

Je tiens à signaler que je ne suis pas végétarien. Il s'agit sans doute d'une de mes incohérences internes et des compromissions que nous faisons tous au quotidien avec nos idées et nos valeurs, mais en tous cas je n'ai pas encore passé le cap. Sans aller jusque là, il est déjà très facile et économique de diminuer sa consommation de viande et de poisson. Une fois par jour suffit largement, et peut même être au-dessus des recommandations de l'OMS (désolé, je n'ai pas trouvé de document très clair sur ce sujet malgré plusieurs recherches).

Commentaires

1. Le mardi 29 août 2006, 10:48 par pantagruel

Et les poissons?
Les crevettes et les huitres?
Imaginez le génocide à chaque plats de crevettes!

Sérieusement, le bien-être animal, je veux bien, seulement quand les animaux sont vivants, ensuite, qu'on en tue un ou 2000 c'est pareil, on est d'accord avec le fait de tuer des animaux pour manger...


Le problème avec la conssomation excessive des protéines animales, c'est l'impact sur l'environnement. Le fait que certaines espèces de poissons soient en voie de disparition, que les eaux soient polluées par le lisier de porc, etc...

Je pense que le problème se situe au niveau écologique, et pas au niveau "il faut faire des calins aux poulets de batterie".

2. Le dimanche 5 novembre 2006, 18:37 par Gargantua

Je site : "Sérieusement, le bien-être animal, je veux bien, seulement quand les animaux sont vivants,"
Ensuite "Je pense que le problème se situe au niveau écologique, et pas au niveau "il faut faire des calins aux poulets de batterie".

Tres contradictoire...faut mettre de l ordre dans tes idées !!

"Et les poissons?(...)Imaginez le génocide (...)qu'on en tue un ou 2000 c'est pareil"

Puis, "Le problème avec la conssomation excessive des protéines animales, c'est l'impact sur l'environnement. Le fait que certaines espèces de poissons soient en voie de disparition"

Hum, hum....faut revoir ta copie mon vieux, c est pas clair.

3. Le jeudi 30 novembre 2006, 13:07 par Rabelais

Petit à petit, on commence à se dire que, peut-être, le végétarisme est un mode alimentaire qui laisse le mieux espérer un avenir meilleur...
La santé serait mieux garantie, la longévité mieux assurée, la planéte mieux respectée, la vie mieux aimée et la conscience plus tranquille...

Perso, je suis végétarien depuis bientôt quatre ans et je ne me suis jamais aussi bien porté. Je me sens bien dans ma tête, bien dans ma peau. Je ne veux plus jamais entendre parler des steaks, pâtés, abats, rillettes, foie gras, jambon et autres charcutailles...Je ne sais d'ailleurs pas comment j'ai fait un jour pour en manger!

4. Le lundi 4 décembre 2006, 12:29 par daizy

bonjour,

je voudrais savoir combien d'oeufs donne la poule dans une batterie par jour ?

5. Le mardi 2 janvier 2007, 18:21 par jessss

je suis végétarienne
je n'en peux plus des commentaires de merde à la con que j'entends toute la journée :
comme si ôter la vie à un animal n'était rien comparé à celle d'un humain
Comme on voit à quel point l'humain est dépourvu d'humanité et de compassion en ce qui concerne les autres espèces vivantes autour de lui,
Je vois pas en quoi la vie d'un humain vaut quelque chose !....

Entre un humain et une mouche
Je sauve La Mouche !
Sans aucun doute !
Elle n'a pas de réflexion à la con !
Elle !
Elle se contente de vivre !
Les humains croient qu'il n'y a que eux qui ont le droit de vivre !!

6. Le lundi 26 février 2007, 17:48 par bettalover

bonjour,
etre vegetarien est assez difficile dans notre societé ne vivant que de carcasses animales....étant végétarien chez moi, mais contraint a manger parfois quelques lardons qui trainent dans les salades ou autres quiches...je sais d equoi je parle...
pourtant le vegetarisme n'a que des avantages !malheureusement ce mot fait peur, assimilés a des sectes ou extremistes ecologistes .... et cette image doit disparaitre,
le vegetarisme , en inde par exemple, est omnipresent .... et la cuisine indienne est succulente !

etre vegetarien ce n'est pas manger des haricots verts tous les jours ...
Pour ceux qui recherchent l'aspet et le gout de la viande,
gouttez tofu, proteines de soja bien préparées seitan....
bref, de quoi duper le plus gros carnivore d'entre nous !

7. Le samedi 31 mars 2007, 12:48 par philou

Tout à fait d'accord avec "jessss".
Je dirai même que si il y a bien une espèce nuisible sur cette planète, c'est l'homme.
En effet, le seul responsable de l' éradication de la nature en générale, et des animaux en particulier, c'est "l'humain"!
Egalement, si je devais choisir entre sauver un animal ou un homme, je sauverai l'animal!
J'ai fait de cet adage le mien : "Plus je vois les hommes, plus je préfère mon chien"!

8. Le jeudi 31 mai 2007, 13:22 par Virginie

J'étais végètarienne depuis 8ans(j'ai 17ans) et désormais je suis vegan, donc plus de produits issus de n'importe qu'elle exploitation animal, j'ai une forme incroyable, et une santée de fer ! Je ne suis pas allée chez le médecin depuis 5ans au moins, je ne suis plus jamais malade, donc pour les végètariens faites un pas de plus en avant ! Pour une meilleur santée et une meilleur consciance...LIBERATION ANIMAL ET ECOLOGIQUE !

Et puis vous verrez le Nutela on s'en passe bien vite ! :)

9. Le mercredi 15 août 2007, 13:40 par Snoop Snoop Scratchy Scratch

J'en suis aussi depuis 5ans, mais je fait un compromis sur les oeuf (2/3 par mois) et le lait, sans ça c'est pas la forme (comparé à virginie qui doit aimer cuisiner :). Je mange aussi le poisson (celui que je pèche une fois l'an). Pour le reste comme indiqué plus haut, la cuisine indienne permet de ne pas se tirer une balle. Le plus marrant c'est que l'odeur de la viande, après quelque mois ne me fesait plus du tout envie, et maintenant me dégoute presque, c'est assez surprenant...

Personnellement je ne trouve pas abject ni malsain de manger un animal à partir du moment ou l'on est conscient de ce qui finit dans l'assiette était vivant avant... L'industrie et les grandes surfaces participe pas mal à déculpabiliser et brouiller les pistes sur la composition de leurs produits grâce à un emballage fashion faisant appel à un imaginaire genre walt disney. Si les non-veg devaient gaver, abattre, saigner, vider, découper leur viande comme 'avant' ces derniers mangerai beaucoup moins de viande...

10. Le mercredi 15 août 2007, 14:10 par Benj

Quelles horreurs abjectes et idiotes on peu lire dans les commentaires de ce billet (au demeurant intéressant).
Il faut vraiment être complètement taré-e-s pour oser affirmer que la vie d'une mouche ou de n'importe quelle bestiole vaut celle d'un être humain, même le plus con.
Collectivement, la Nature et son incroyable diversité sélectionnée depuis l'apparition de la vie est en effet inestimable, plus précieuse que la seule espèce humaine pourquoi pas (mais celle-ci en fait partie... et sans elle qui pour en apprécier la valeur?).
Mais individuellement je conteste catégoriquement qu'aucun animal vaille une conscience, des sentiments ou une mémoire humaine, affirmer le contraire mène tout droit à la solution finale.
Pour moi c'est le contraire : plus je connais mon chien plus j'aime les humains!

11. Le mercredi 15 août 2007, 16:16 par cyclomal

Et pourtant, une bonne purge ferait du bien à cette planète, et c'est la race humaine qui devrait en faire les frais...mais peut-être la nature a-t-elle commencé de s'en charger à notre insu?

12. Le mercredi 15 août 2007, 17:20 par alex

"Si les non-veg devaient gaver, abattre, saigner, vider, découper leur viande comme 'avant' ces derniers mangerai beaucoup moins de viande..."

Typiquement ethnocentrique comme réflexion (et anhistorique au passage...). Allez voir des gens (où qu'ils soient dans le monde) qui élèvent des bêtes pour les bouffer et on constate que la plupart sont des gros viandards, sans état d'âme.
Ceci dit je n'aime pas manger trop de viande. Tout est affaire de modération en la matière, le problème est qu'on se gave beaucoup trop. Mais l'idée de tuer une bête pour la manger ne me choque pas.

13. Le mercredi 15 août 2007, 17:47 par mat

Je pense également que l'on mange trop de viande en france, cela fait partie de notre culture, mais il faudrait la faire évoluer. Mais quand je lis régulièrement certains végétariens voir dans l'extermination de ses semblables quelquechose d'acceptable, je préfère encore manger un steack pour être sûr de ne pas leur ressembler.

14. Le mercredi 15 août 2007, 18:06 par mat

Tiens, sinon j'ai une question d'ordre pratique :
Dans quel rayon des supermarchés peut-on trouver des "steak" de soja ? Les seuls que j'ai trouvé était dans un rayon bio hors de prix (bien plus cher que de la viande).

Merci.

15. Le mercredi 15 août 2007, 19:47 par Benj

@ mat
Facile : tu prend les steaks congelés par dix premier prix, généralement c'est du soja (ou il y en a beaucoup dedans).

En fait il faudrait différencier entre animaux sauvages et animaux d'élevage : autant il me semble tout à fait normal de tuer pour manger les animaux d'élevage qui n'existent que dans ce but (dans la mesure ou cet élevage n'est pas hyper polluant), autant ça me semble un scandale de bouffer des animaux sauvages qui sont porteurs d'une extrême diversité génétique et des éléments vitaux de leur écosystème.

16. Le mercredi 15 août 2007, 21:27 par machin

bonjour tout le monde

pour moi c'est encore plus simple

je suis pauvre, genre ass depuis des années avec de temps en temps des petit cdd temps partiels,précaire et tout, plus de 40 ans et pleins de diplômes... donc aucun avenir

bref j'ai pris l'habitude de me serrer la ceinture depuis des années : la viande est le premier truc que l'on évite d'acheter quand on est un consommateur miséreux ET RATIONNEL donc aculturel

viennent ensuite les produits laitiers

et puis progressivement on en bouffe que ce qui coute le moins cher à l'achat au kilo et en cuisson (dépense énergétique

bref on mange très peu cuit

ben c'est pour répondre au midinette végétarienne

la bouffe pas chère aussi est de mauvaise qualité et même si végétarienne et tout et tout, on prend du poids, et avec l'âge on se fatigue et on a des maladie, les dents finissent par se gâter quand même...

bref quand on crêve la dalle et la misère, même végétarien, on déprime, on s'agri et c'ets pas beau à voir

dans tout ça la santé et la conscience : néan

juste la misère d'une vie gâchée par le rejet économique et social

bonne continuation aux croyants végétariens végan et autres

17. Le mercredi 15 août 2007, 22:05 par Snoop Snoop Scratchy Scratch

Alex said: "Typiquement ethnocentrique comme réflexion".

Je ne dit pas le contraire... Il se trouve que je 'fait partit' de la société (l'occident) qui consomme le plus de viande comme semble le montrer l'article. Je reproche juste le fait que la viande est présenté de plus en plus comme un produit comme un autre, ie. de moins en moins naturel & donc completement détaché de la réalité dans l'imaginaire des gens, pour mieux vendre un produit industriel pourri.

machin said: "bonne continuation aux croyants végétariens végan et autres"

Je ne sais pas pour les autres, mais je ne crois pas du tout que ma consommation ait un impact autre que le fait de devoir s'expliquer sur ses raisons (assez souvent en france donc).

18. Le mercredi 15 août 2007, 22:34 par paulo

Avez-vous déja entendu le cri déchirant d'une laitue quand on lui arrache une feuille? Et l'épi de blé qu'on passe à tabac?... le coeur d'artichaux qu'on a plongé dans l'eau bouillante, et comble de l'horreur, le cresson que l'on dévore vivant!
Animaux et végétaux: même combat. Perso je suis cailloutarien.

19. Le mercredi 15 août 2007, 22:47 par Tu l'as voulu...

paulo > ce serait pas un travail pour légume man? En effet, on a jamais vu un légume attaquer l'homme, alors que les animaux... Vengeons tous les légumes innocents!

20. Le mercredi 3 octobre 2007, 10:14 par lagha

ton site est trés bien mais j'aurais un défaut à te reprocher :
tu ne parles que des chiffres envers les pauvres animaux mais pour mon cas je suis vegetarienne depuis l'age de 4 ans (jen ai 25 aujourdhui)je voudrai savoir quelles seront les bénéfices pour ma santé dans 10 ou 20 ans ne m'étre privée de viande et poisson.
tu ne parles pas aussi de la souffrance des végétariens à s'intégrer dans une société (ex manger au restos,cantine scolaire )......bisous vanessa

21. Le mardi 9 octobre 2007, 22:33 par Vegetal

50 milliards d'animaux abattus chaque années en moyenne, sans compter les poissons, les crustacés pour faire bouffer l'humanité : ca me degoute. Je suis vraiment devenu végétarien le jour ou j'ai découvert que dans mon assiette le morceau de viande que j'allais avaler n'était en fait qu'un bout de cadavre, une pauvre vie fauchée. Je suis en colère contre tous ceux qui prétendent qu'aucun aliment ne saurait, par sa substance, remplacer la viande. Cela a été scientifiquement et largement prouvé. Cela fait bientot 12 ans que je n'ai pas avalé une molécule de viande. Je n'en suis pas mort et bien au contraire, je me sens en pleine santé.

22. Le samedi 3 novembre 2007, 10:18 par vegetathor

Ce qui tranche, c'est que tous les grands sportifs, et notamment olympiquesn mangent juste un peu de viande blanche de temps en temps, à peine...Et ce sont eux les plus forts, non ? Eux que l'on nous donne en modèle de réussite etc...Pour rester centré sur la santé , il existe aux USA quelques assureurs qui ont baiissé leurs cotisations d'assurance vie pour les végétariens car ils ont constatés que les végétariens vivent plus longtemps, donc cotisent plus longtemps...Fric, fric, fric, les assureurs ne fonctionnent que comme ça, alors c'est la preuve la plus simple : les végétos vivent plus longtemps. Je souhaite voir un jour les Jeux Olympiques entre sportifs végétariens (c'est presque un euphémisme!) et les carnivores. Je connais déjà le résultat mais j'aimerais voir, si dieu veut... Bref, mangeons comme les dieux de l'olympe, mangeons végétarien...et laissons à dieu la prérogative de décider de l'heure de la vie et de la mort de ses sujets... Tuer pour vivre, c'est la bonne excuse, la résurgence des temps lointains où il fallait tuer pour survivre... Je pourrait en écrire des tonnes... Je vous embrasse tous, meme les carnivores, si si, et bon courage. Végétathor

23. Le lundi 5 novembre 2007, 21:37 par anna cristina

Végétarienne de naissance, végétalienne par choix de vie car je veux vivre et aussi laisser vivre. Je suis la preuve que c´est possible de vivre en pleine santé sans tuer les pauvres bêtes qui sont elles aussi nées pour la lumière du jour et ont aussi le même droit de respirer, aller et venir que nous, humains.
Vivre de légumes, céréales, fruits, amour, amitié... mais pas de sang, pas de la mort des autres qui ne peuvent pas se déffendre!

24. Le mercredi 23 janvier 2008, 17:41 par Romylein

Bonjour,
Je ne suis pas complètement végétarienne, mais j'ai en tous cas renoncé à la viande en général. Je mange par contre du poulet (uniquement fermier ou de Bresse), du poisson et des crustacés (j'évite la langouste et le homard...). Cela m'est venu naturellement, même si, au début, j'ai eu beaucoup de peine à me passer de steaks.
La vie d'un animal est tout aussi importante que celle d'un humain. Les animaux ont une âme, comme les humains. Je suis particulièrement révoltée par l'utilisation de l'animal pour le confort de l'Homme. Je ne sais pas si je sauverais davantage la vie d'une mouche que celle d'un humain, mais une chose est certaine : plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien !

25. Le lundi 16 juin 2008, 21:52 par peut importe

"En fait il faudrait différencier entre animaux sauvages et animaux d'élevage : autant il me semble tout à fait normal de tuer pour manger les animaux d'élevage qui n'existent que dans ce but "
Quelle horreur! Ils n'existent que dans ce but? Qui sommes nous pour prétendre cela? Simplement parce que l'on en a décidé ainsi, nous nous approprions la vie, et avons tous les droits sur celle-ci? L'animal n'aurait plus le droit d'être considéré comme un être vivant simplement parce que l'être humain choisit de le l'entasser, de l'exploiter, de le charcuter, de le vendre en masse? Comment pourrait-on avoir tous les droits sur une espèce?
De plus, qu'ils aient été élevés industriellement n'ôte pas l'âme de ces pauvres bêtes, ni leur souffrance, Bien au contraire! Cela fait de l'élevage une pratique extrêmement condamnable.

Cessons de nous regarder le nombril: nous ne sommes pas seuls sur la planète, et ce n'est pas parce que nous sommes intellectuellement plus développés que nous devons mépriser la vie qui nous entoure. Bon appétit.

26. Le samedi 30 août 2008, 16:22 par kara

Faut bien se nourrir.

27. Le mercredi 17 septembre 2008, 06:30 par H.E

Non ... faut se nourrir Bien.

Ceux qui ont le droit de dire "faut bien se nourrir!" bouffent des chats de favelas ou des galettes d' argile haïtienne...

bref y sont plus végétariens que nous.
C' est de la pure provoc' çà- non seulement vous avez les moyens de choisir le meilleur régime pour votre santé et vous le faites pas par traditionalisme primitif mais en plus vous avançez des arguments genre "mais on est tous d' accord qu' il faut bien se nourrir"

... TIENS D' 1 COUP TOUT LE MONDE EST D' ACCORD- Les riches avec les pauvres- sauf qu' on leur demande pas leur avis-

"si t' etais riche tu te paierais un bon bifteak ?"
" bien sûr" réponds le mourant de faim
"QU'EST CE QUE JE VOUS DISAIS!!! N' AI JE PAS RAISON MOI LE GROS CON BOUFFEUR DE MORT ?"

... crevards- vous crevez "sans peine" avec morphines de synthèse ... vous avez tout oublié de votre véritable espérance de vie tellement la propagande médico-politique est forte- alors même que des animaux aussi basiques que le poisson centenaire rockfish d' Alaska ou de virtuellement immortelles bactéries vous battent à plate couture .. les brochets (et les carpes) vous la mettent aussi profonds quand vous polluez pas leurs eaux- alors vous vous vengez en bouffant leurs oeufs à prix d' or

... même les arbres vous depassent- en taille et en longévité...

réalisez ! c' est jamais trop tard... moi çà m' a pris 27 ans et plein de galères - maintenant je suis comme le roi du monde- et je vous perçois tous tantôt avec pitié indifférence ou agaçement- vous mangeurs de viande impotents...

cad de la même exacte manière que vous considérez les végétariens...

Or loin de vous sentir quasi omnipotents vous vous considérez omnivores et bossez comme des serfs esclaves ou des planqués dans des emplois fictifs où zêtes payés à rien foutre si ce n' est acheter plus de mort pour vous et vos familles.

Dieu vous hait.

Vous m' emmerdez.

Non je suis pas fou- c' est vous qui l' êtes 1 à 2 fois par jour- conditionnés par une culture internationalement morbide.

Mais il n' y en a pas un qui ne finit par regretter.
Parce que Dieu fait les comptes et que les animaux sont ses créations premières (p.r à nous les humains-d' ailleurs quelle connerie que le pseudo débat entre evolution et créationnisme)-

Il apprécie pas que vous agissiez comme des gros cons depuis des millénaires et chaque génération le ressent plus intensément jusqu' à ce que finalement vous compreniez.

En attendant vous continuez de croupir dans votre misère- qu' elle soit physique- matérielle ou mentale- vous ne pourrez nier avoir été prévenu- et vous savez déjà combien votre âge d' or est court et entrecoupé de crises dont vous faites semblant de ne pas comprendre les causes en multipliant les abnégations forcées -aussi nombreuses qu' inutiles.

Moi c' est mon plus grand regret- ne pas avoir été sensibilisé - amener à changer de régime plus tôt quand je connais l' effet merveilleux que celà occure dans les existences (de devenir végétarien).

Celà dit- avec la peine que j' ai à convaincre ne serait ce que mon propre entourage- j' en viens à rechercher l' évènement- la méthode idéale- pour transformer les gens massivement et je fais/connais quasiment des miracles- bref le code végétarien est la clé qui sous tends les religions- celle qui révèle la source de tout le mal : une simple erreur de jeunesse de l' humanité perpetrée il y a longtemps et jamais vraiment reconnue comme telle tellement notre soçiété est construite sur notre bestialité
... Bref si vous n' arrivez pas à comprendre qqch n' oubliez pas d' "input-er" le facteur absurde-carnivore- vous parviendrez rapidement à vous reconnecter à votre sagesse innée absolue et réadopterez un comportement plus "humain" ( et donc approprié...)et moins bestialement prédateur. Bande de cons... (p.ex le carnivorisme est la cause primaire de la différence de capacités intellectuelles et physiques entre les gens- de perversions telles que la pedophilie- de pathologies aussi variées que les allergies- les cancers- les suicides-toc/tca(quasiment tout le DSM )j' en passe et des meilleures...

bref - bouffer de la viande- c' est se viander méchamment- c' est se condamner à se bouffer la gueule à longueur de temps parfois seulement pour le plaisir- et c' est surtout horrifiquement manquer d' imagination- accepter /se soumettre au ridicule- devenir moches- gros - cons...

voili voilou les pti loups- bouffez du raisin(-g)et du bread (pas du bred) vous serez moins rapidement embeddés dans votre lit de mort.

Et arrêtez 1 peu d' adorer le SARKOS (=viande en grec...d' ailleurs c' est eux qui ont occidentalisé la bible venue d' Inde via Israel et l' Egypte et faut voir comment le debat vegetarien faisait rage à l' epoque...entre Pythagore et Socrate- Diogène-Plutarque-Plotin... les vieux prophétes juifs abhorrateurs des immolations avaient fort bien initié la réflexion et transmis les "nouvelles" résolutions bouddhistes ...rien à voir avec le niveau de tapettes d' aujourd'hui qui n' egale même pas le léger sursaut de polémique sur la conscience animale du 17ème de Descartes à Bergson-)et comme des Caro(chair/couteux en lat./esp.)-lingiens antiques... en plein péché de chair/chère bonne ou mauvaise vous vous comportez comme des primitifs encore au temps des salaisons au point d' utiliser vos frigos pour congeler des bébés ... MERDE ENFIN - OUVREZ LES YEUX - CANAILLES...

http://revegezvous.unblog.fr/desinf...

28. Le mercredi 17 septembre 2008, 06:38 par H.E

Bon j' ai été u peu méchant alors un piti cadeau pour ceux qui connaissent pas : https://addons.mozilla.org/fr/firef... c' est trop bien pour faire defiler les pages comme la main dans adobePDF et en plus si on fait un mouvement de la souris ca imprime un mouvement à la page web et vous pouvez scrollez un peu comme dans un rts trop bien non ? Ben encore un truc de végétarien... (ils appellent çà "momentum-scrolling" c' est top !

29. Le mardi 25 août 2009, 05:28 par Hiie

Je suis la seule végétarienne de ma famille et ça ne me cause aucun problème... Je veux dire par là que c'est un choix personnel, je vois pas pourquoi certaines personnes se voient obligées de chialer parce que tout le monde n'est pas végétarien alors que d'autres chialent parce qu'on les saoule. Excusez ma vision quelque peu naïve des choses, mais sérieusement: Vivez votre végétarisme sans crier sur tous les toits que ceux qui ne le sont pas sont dégueulasses, ils arrêterons de nous prendre pour des hippies. Foutez la paix aus autres quoi, vivez votre vie au lieu de participer à des débats qui ne fera changer la perception de personne ici.

30. Le lundi 26 octobre 2009, 21:49 par xveganx

Je suis végétalien et ceci n'est pas à mon avis une affaire personnelle. je ne vois pas du tout pourquoi je devrais être végétalien si cela ne regardait que moi. si l'on est végétarien pour éviter que des animaux se fassent exploiter alors on doit logiquement ne pas en faire une affaire de choix personnel, puisque c'est autrui(les animaux)qui est en jeu. l'impact qu'a le fait d'être végétarien seul dans son coin sans en parler et sans vouloir convaincre? je pense qu'alors être ou non végétarien ne fait pas grande différence. à part pour se féliciter d'avoir les mains propres ou d'attendre un jugement dernier qui n'arrivera pas je vois pas du tout l'intérêt?
si je suis végétalien c'est parce que je considère que les animaux subissent une injustice dans ce monde et que par conséquent il faut lutter maintenant pour l'amélioration de leurs conditions de vie en sensibilisant les autres, qu'ils deviennent végé ou non. déjà réduire sa consommation, éviter les pires formes d'exploitations (oeufs de battries, lapins, foie gras...) est une bonne chose, après tout, être seulement végétarien c'est pas non plus génial, le mieux est d'être végétalien, mais chacun peu faire mieux que maintenant donc...
c'est selon un principe pseudo démocratique qu'on dit que chacun ses idées donc on ne doit pas débattre. chacun ses choix, ok, je ne peut contraindre personne d'être ou non végé. mais si mon voisin décide de voter pour Hitler par exemple, c'est dans mon devoir que de tout faire pour que la démocratie penche dans un autre sens, de même, si je considère une autre situation injuste, je doit tout faire pour changer les chose plutot que de dire "chacun est responsable faite ce que vous voulez!".
Actuellement par ailleurs la société n'est pas du tout neutre à ce sujet:elle prend clairement position contre le végétarisme et son développement en proposant des choix limités.

31. Le lundi 26 octobre 2009, 22:30 par xveganx

PS: et il ne faut pas perdre de vue que pour la très grande majorité des végé, nous étions des mangeurs de viande par le passé, que pour certains se passer de viande était difficile à envisager. ce qui veut dire que l'on doit se mettre à la place de l'autre, ne pas l'agresser, le traiter de salaud, de con, ce qui ferme la possibilité d'avoir un débat rationnel et constructif. éviter les outrances du genre "si vous devenez pas végétariens vous aller tous mourir d'un triple cancer!", la majorité des gens en France mangent de viande... soyez honnêtes et mesurés dans vos propos.