Il existe de nombreux logiciels de lecture audio sous Linux, dont certains sont très avancés et zolis comme Amarok, par exemple. Mais il y en a un qui se distingue du lot, il s'agit de MPD, alias Music player daemon.

MPD n'est pas un lecteur audio à proprement parler. Il s'agit d'un démon qui fonctionne en tant que service sur votre machine. Vous lui indiquez le répertoire où vous stockez vos mp3 et autres ogg et il indexe tout ça ainsi que les tags inclus dans les fichiers. Ensuite, vous utilisez un client (il en existe plusieurs) qui va aller se connecter au serveur, récupérer la liste des morceaux disponibles, vous permettre de créer des listes de lecture, puis lancer la lecture des morceaux par MPD.

Ça peut sembler un peu tordu comme fonctionnement, mais en fait c'est particulièrement malin et ça a de nombreux avantages :

  • ça laisse le choix du client : les clients disponibles sont extrêmement variés. Ça va du client en ligne de commande à l'interface Web en passant par le client graphique en GTK. On a donc le choix, et ce qui est bien c'est qu'on peut en utiliser plusieurs différents si on le souhaite : les listes de morceaux et autres sont stockées par le serveur. On peut ainsi lancer la lecture d'un morceau en ligne de commande et l'arrêter avec le client pour KDE. Personnellement, ma préférence va pour ncmpc, un client texte en ncurses simple et pratique.
  • c'est léger : d'une part vous n'êtes pas obligé de lancer un serveur X pour écouter de la musique si vous utilisez un client texte. D'autre part, une fois la liste de lecture choisie et la lecture lancée, vous pouvez très bien fermer votre client, ça n'arrêtera pas la musique.
  • c'est robuste : si votre client plante, ou même si votre serveur X plante, pas de problème, votre démon continue à tourner et à jouer les morceaux indiqués. Un truc marrant, c'est que si vous arrêtez le système avec MPD en train de jouer quelque chose, celui-ci reprend automatiquement et exactement au même endroit lorsque vous rallumez votre machine !
  • ça fonctionne à distance : vous pouvez très bien utiliser un client texte ou graphique pour vous connecter à distance à un MPD tournant sur une autre machine.

Enfin, une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, il existe un client qui marche très bien et qui permet d'interfacer MPD à audioscrobbler (désormais last.fm) et qui envoie donc les informations sur les morceaux joués à leur serveur automatiquement. Ce client s'appelle mpdscribble, et il y a un paquet Debian qui va bien, comme d'hab.